Edito

 

Dimanche 26 mai 2019

6ème Dimanche de Pâques

Références des lectures de ce dimanche : (Ac 15, 1-2.22-29 ; Ap 21, 10-14.22-23 ; Jn 14, 23-29)

« En ces jours de fête… »

 

« Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde. Tout ce qu’il touche devient jeune, devient nouveau, se remplit de vie (…) Il vit et il te veut vivant ! Il est en toi, il est avec toi et jamais ne t’abandonne. Tu as beau t’éloigner, le Ressuscité est là, t’appelant et t’attendant pour recommencer. Quand tu te sens vieilli par la tristesse, les rancœurs, les peurs, les doutes ou les échecs, il sera toujours là pour te redonner force et espérance. » Ces premiers mots de la dernière exhortation apostolique de notre pape François (Christus Vivit n°1 et 2) sont adressés particulièrement aux jeunes et pourtant ils peuvent rejoindre chacun d’entre nous.

En cette fin d’année scolaire, nous avons vu des jeunes de notre paroisse faire leur profession de foi, recevoir la confirmation, et ces jours-ci nous les entourons pour leur première communion. Ces évènements festifs ne les concernent pas qu’eux et leurs proches. Ce n’est pas une affaire privée qui nous est imposée et que nous sommes condamnés à subir.

Par le baptême nous appartenons à la même famille et nous pouvons nous réjouir de leur démarche de foi : c’est l’Église, notre famille, qui s’en trouve embellie et renouvelée. Nous sommes invités aussi à soutenir ces jeunes par notre prière. Mais leur démarche peut encore être l’occasion d’un nouveau départ pour nous. Si nous sentons que notre vie de foi a perdu son élan initial, laissons le Seigneur la renouveler. Il vient dans l’Eucharistie pour cela :

« Tout ce qu’il touche devient jeune » ! Bonne semaine.