Edito

 

Dimanche 23 septembre 2018

25ème Dimanche du temps ordinaire

Références des lectures de ce dimanche : (Sg 2, 12.17-20 ; Jc 3, 16-4,3 ; Mc 9, 30-37)

« Le serviteur de tous »

Jésus dans l’Evangile de ce dimanche nous livre la charte de vie du chrétien :

« Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » Il nous livre ce qui, de tout temps dans l’Eglise, a nourri la conception chrétienne du pouvoir et de l’autorité, mais aussi, quelle que soit notre vocation ou notre place dans la société, une manière de suivre sa manière d’aimer.

En effet, Jésus s’est fait le « serviteur de tous », par son attention aux plus faibles, par son souci des pauvres, par son désir de dénoncer et de combattre le mal, et en donnant sa vie par amour pour chacun d’entre nous.

Jésus qui prie son Père pour nous, le lavement des pieds, la crucifixion, le don de l’Esprit-Saint au jour de la Pentecôte et sa présence dans les Sacrements, sont les signes merveilleux du Christ qui se met à notre service et qui se donne à nous.

Chers amis, suivre Jésus, c’est entrer à notre tour dans cette attitude : servir nos frères ! Malheureusement, nous sommes souvent tentés par l’inverse.

D’ailleurs, le Pape François dénonce fortement le « cléricalisme », des prêtres ou des laïcs, c’est à dire la tentation de se faire servir, qui représente le contraire de la vie de Jésus, Serviteur et Bon Pasteur.

Que le Seigneur préserve chacun de nous de ce danger ! Pour cela, demandons tous au Seigneur de mieux comprendre ce que signifie le service auquel le Seigneur nous appelle. Cela se discerne dans le secret de nos cœurs, par la prière et l’attention aux personnes et aux évènements de notre vie. Bonne semaine.