Edito

 

Dimanche 25 février 2018

2ème Dimanche de Carême

Références des lectures de ce dimanche : (Gn 22, 1-2.9-13.15-18 ; Rm 8, 31b-34 ; Mc 9, 2-10)

« Se mettre à l’écoute du Christ »

Si le premier dimanche de Carême nous a montré Jésus dans la solitude du désert, fort et sans concession face au mal, le second nous présente la solitude de Jésus dans une « haute montagne » où nous voyons son visage transfiguré, ainsi que toute sa personne, participant ainsi à la gloire irradiante du Père.

Si parfois nous doutons de la présence de Dieu de la capacité du Christ à venir nous sauver, cet événement nous montre que nous pouvons enfin faire confiance, puisque sa divinité est désormais attestée par la voix du Père, et par le témoignage des personnes présentes à la Transfiguration: Moïse et Elie, Pierre, Jacques et Jean. « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ! »

Tout est dit ! Tout est là ! Nous pouvons désormais trouver en Jésus le Sauveur dont notre cœur a besoin.

Mais alors que dois-je faire ? « Ecoutez-le ! » dit encore cette voix.

Durant cette deuxième semaine de Carême, écoutons la voix du Christ : écoutons-la dans la prière en nous ménageant des temps conséquents pour entrer dans une véritable amitié avec le Seigneur, écoutons-la à travers notre participation à la vie paroissiale, écoutons-la à travers les conseils, les besoins ou les attentes de ceux qui nous entourent.

Seigneur, fais de nous des catholiques décomplexés, cohérents, et joyeux.

Bonne semaine.