Edito

 

Dimanche 22 avril 2018

4ème Dimanche de Pâques

Références des lectures de ce dimanche : (Ac 4, 8-12 ; 1 Jn 3, 1-2 ; Jn 10, 11-18)

« Moi, je suis le bon pasteur »

Jésus utilise cette image du bon pasteur afin d’exprimer son amour pour son peuple. On y voit facilement une parabole attendrissante, jusqu’à donner de Jésus une image un peu mièvre : celle d’un gentil berger entouré de ses douces brebis. Cependant la réalité annoncée par Jésus est plus dramatique.

Elle évoque le combat qu’il est venu mener. Jésus n’est pas simplement venu nous visiter. Il est venu nous secourir, nous défendre contre les attaques du loup ; ce loup qu’ailleurs il appelle le Prince de ce monde, ou encore Satan. Pour cela Jésus s’est exposé, il a pris des risques, et il s’est même sacrifié : « je donne ma vie, pour mes brebis ». Jésus est l’unique bon pasteur, « le seul qui puisse nous sauver » (Ac 4, 12). Mais il a confié à ses prêtres la mission de conduire en son nom le troupeau. Aujourd’hui l’Eglise nous encourage à prier pour les vocations afin que nous ayons toujours des prêtres pour nous donner les sacrements et nous montrer le chemin du ciel. Nous pouvons prier ainsi :

« Ô Père, fais se lever parmi les chrétiens de nombreuses et saintes vocations sacerdotales. Qu'elles maintiennent la foi vivante et rendent présent ton Fils Jésus, par la prédication de la Bonne Nouvelle et l'administration des sacrements. Donne-nous de saints prêtres, qui soient de fervents ministres de l'eucharistie et de ta miséricorde. Soutiens les évêques, les prêtres, les diacres, les consacrés et tous les baptisés dans le Christ ; qu'ils accomplissent fidèlement leur mission au service de l'Évangile. » Bonne semaine.