Edito

 

Dimanche 11 novembre 2018

32ème Dimanche du temps ordinaire

Références des lectures de ce dimanche : (1 R 17, 10-16 ; He 9, 24-28 ; Mc 12, 38-44)

Prier pour son pays et la Paix …

En ce 11 novembre 2018 nous commémorons l’armistice de la Grande Guerre 14-18. Cet anniversaire ne peut pas nous laisser indifférent comme chrétiens, ce ne peut pas être une simple mémoire républicaine. Saint Jean-Paul II disait : « le patriotisme se situe dans le cadre du 4ème commandement qui nous engage à honorer notre père et notre mère…La patrie est le bien commun de tous les citoyens et, comme tel, elle est aussi un grand devoir ». Aimer son pays ne doit pas être coupé de la Foi, sinon nous tombons dans un nationalisme exacerbé voire absolu devant lequel tout doit plier. (Voir également le CEC n°2199)

Aimer son pays c’est aussi se souvenir de tous ceux qui ont donné leur vie pour leur pays, pour leurs prochains, afin de pouvoir leur donner cette liberté dont nous bénéficions aujourd’hui.

En priant encore aujourd’hui le Seigneur de donner la Paix à notre Pays, regardons d’abord dans nos esprits si nous avons un esprit de paix ou de guerre (de pacification ou de querelles…) :

« Heureux les artisans de Paix, ils seront appelés Fils de Dieu » (Mt 5,9)

Prions pour tous ceux qui aujourd’hui donnent leur vie pour le service de notre pays et retenons ce que disait le Pape François de passage à Sarajevo en 2015 : « Vous n’avez pas le droit d’oublier votre histoire. Non pas pour vous venger, mais pour faire la paix…Reprendre la mémoire pour faire la paix. » Faisons mémoire de tous nos morts tombés au champ d’Honneur pour bâtir la Paix.

Bonne semaine.