Edito

 

Dimanche 24 mars 2019

3ème Dimanche de Carême

Références des lectures de ce dimanche : (Ex 3, 1-8a.10.13-15 ; 1 Co 10, 1-6.10-12 ; Lc 13, 1-9)

« Relève-nous avec amour… »

Dans la Collecte (ou prière d’ouverture) de la messe de ce dimanche, l’Église nous invite à demander au Seigneur la grâce de nous relever avec amour. Si nous avançons dans notre Carême à la suite du Christ, nous avançons vers Pâques. Pour être rendu à la vie, pour être relevé de nos péchés. C’est ce que nous demandons encore dans la prière de ce jour : « écoute l’aveu de nos fautes ». C’est ce que nous vivons à chaque célébration et plus encore au début de la messe. Nous nous reconnaissons pécheurs en priant le « Je confesse à Dieu » : ainsi nous reconnaissons que nous avons besoin de l’Amour du Seigneur pour nous relever, pour être rendu à la vie !

Mais cela, nous le vivons de manière encore plus forte dans le sacrement de la confession. C’est bien un des actes essentiels de ce sacrement : l’aveu (la confession) de nos péchés. Mais si nous en restons là, il serait amputé de ce qui fait sa beauté et sa grandeur : l’absolution qui nous certifie ainsi que le Seigneur nous pardonne.

Réécoutons l’Angelus du 17 mars 2013 du Pape François : « Le visage de Dieu est celui d’un père miséricordieux, qui a toujours de la patience avec nous, qui nous comprend, qui nous attend, qui ne se lasse pas de nous pardonner si nous savons revenir à lui avec un cœur contrit. Dieu ne se lasse jamais de nous pardonner, jamais ! Le problème est que c’est nous qui nous lassons, nous ne voulons pas, nous nous lassons de demander pardon »

Bonne suite de Carême.