Comment faire oraison ?

L’oraison est la prière de l’enfant de Dieu et du pécheur pardonné qui se met en silence sous le regard de Dieu. C’est un temps choisi pour se mettre à la recherche de Dieu, pour se mettre en sa présence par la foi. C’est dans l’oraison que nous faisons alliance avec Dieu. C’est pour cela que l’Église nous dit que l’oraison est l’expression la plus simple du mystère de la prière.

« A mon avis, l’oraison n’est pas autre chose qu’un dialogue avec un ami, que l’on aime retrouver souvent seul à seul, pour parler avec lui, parce qu’il nous aime. »

Sainte Thérèse d’Avila 

Quelques moyens pour faire oraison :

  • Prendre du temps régulièrement : l’oraison demande de la fidélité ; fidélité au temps de prière que l’on s’est fixé, même s’il est aride, et fidélité régulière : l’alliance avec Dieu est à renouveler sans cesse.
  • Pour entrer dans l’oraison : on peut s’aider de la Parole de Dieu, ou d’une œuvre spirituelle, toujours dans le but de trouver le silence intérieur et l’attention à Dieu pour rendre notre cœur disponible à sa présence dès le début de la prière. Pour éviter les distractions : confier au Seigneur dès le début de notre oraison toutes nos joies et nos peines.
  • L’oraison est un dialogue : Dieu nous parle, et nous lui parlons. Nos paroles ne doivent pas être de long discours, mais des mouvements d’amour qui nous remettent en présence de Dieu, et nous font revenir au cœur de l’oraison : le silence et l’écoute.
  • Ne pas se fier à nos états d’âme ou à notre ressenti mais vivre ce temps dans la foi, c’est-à-dire dans la certitude de la présence de Dieu. Le désir de prier est déjà une prière.

 

« Dans la vie chrétienne, la prière, l’humilité et la charité envers tous sont essentielles : c’est le chemin de la sainteté. »

Pape François